Définition de l’automédication vétérinaire: L’automédication est l’administration à son animal, de médicaments sans prescription médicale.

C’est notamment le cas lorsqu’il reste des médicaments prescrits lors d’un précédent traitement et que la nouvelle pathologie ressemble à l’ancienne.

Le propriétaire va alors décider d’utiliser « les restes », sans passer par la consultation vétérinaire.

Ne jamais faire ça ! Cela peut être catastrophique!

automédication vétérinaireOn rencontre parfois des gens qui pensent bien faire et administrent à leurs animaux des médicaments humains.

Si les doses sont très souvent hors de proportion, il y a bien souvent en plus des incompatibilités totales entre médicaments humains et vétérinaires. (exemple: il suffit d’une aspirine pour tuer un chat…)

l’autre cas fréquemment rencontré, c’est le propriétaire se constitue une « pharmacie vétérinaire » chez lui, ou ré-utilise un médicament dont sont animal a eu besoin pour un précédent traitement.

Pourquoi il ne faut pas faire ça?

plusieurs raisons :

  1. La pathologie peut « ressembler » mais être totalement différente, exemple : l’animal ferme l’oeil, on ré-utilise un collyre utilisé précédemment pour une conjonctivite alors que cette fois ci, il s’agit d’un ulcère cornéen. On risque de perforer l’oeil de son animal!
  2. On risque de développer des résistances bactériennes, et rendre la pathologie résistante à tout traitement, cas classique : mon chien a une otite et je lui administre de temps en temps la pommade que m’a donné le véto la dernière fois…résultat des courses, les bactéries de l’oreille sont devenues hyper résistantes et on se retrouve avec des otites chroniques excessivement compliquées à guérir
  3. Parce qu’il est facile de se tromper dans les médicaments: combien de propriétaires viennent me trouver après plusieurs jours de pathologie d’ordre intestinale et qu’ils ont cru soigner avec un médicament à spécificité gastrique!

Seul votre vétérinaire traitant connait bien votre animal et lui seul est à même de vous indiquer si oui ou non vous pouvez utiliser tel ou tel médicament que vous avez en stock, alors:

AVANT DE FAIRE UNE BÊTISE IRRÉPARABLE, PASSEZ LUI AU MOINS UN PETIT COUP DE FIL

Il pourra vous dire si oui ou non vous vous pouvez lui administrer un petit quelque chose en dépannage, avant une éventuelle consultation.

8