Bonjour à tous, c’est bientôt noël, alors comme chaque année, il y aura (malheureusement) des chiots sous le sapin.

Je dis malheureusement car, comme le dit cette campagne de publicité, on prend un chien sur un coup de tête, pour faire plaisir au petit dernier, pour qu’il puisse faire mumuse avec pendant un temps. Et puis ensuite on se rend compte que le chien grandit, fait des bêtises, qu’il faut le sortir même quand il pleut… bref, une corvée. Alors on l’abandonne, c’est lâche mais… quelle tranquillité.

Bref, ce n’est pas le sujet, mais c’est bon de le rappeler.

Les premiers bons réflexes avant d’accueillir un chiot

chiotBon, admettons que vous avez fait les choses comme il se doit. Le chiot provient d’un élevage familial, qu’il est correctement sevré etc.

Vous allez devoir faire quelques aménagements chez vous afin que les débuts de la cohabitation se passent bien.

Est-ce que vous habitez en appartement? En pavillon? Avez vous un jardin?

Ces questions sont très importantes car il faut s’assurer que le chiot va se sentir bien chez vous. Mais il faut aussi et surtout s’assurer de sa sécurité.

Un chiot c’est petit et ça se faufile bien! Si vous avez un jardin, assurez vous qu’il ne pourra pas se sauver (au mieux chez le voisin, au pire sur la rue) en comblant les trous dans les haies, les espaces sous les barrières etc. Un accident est vite arrivé. Pensez-y.

Pour l’intérieur, pensez à tout ce que le chiot pourrait ingérer! Un chiot est un véritable aspirateur. N’importe quel petit objet pourrait être un jouet pour lui, et il aura vite fait d’avaler un corps étranger!  Donc encore une fois… prévention!

Pensez à vos plantes d’intérieur qui pourraient être toxiques.

Préparez-lui un petit coin à lui, un espace qui sera le sien et où il se sentira bien. Achetez-lui un panier avec une couche douillette, deux gamelles robustes en métal (il risque de ronger une gamelle en plastique et de la détruire), quelques jouets (mais pas trop!). Eviter les jouets en forme d’objets usuels, type pantoufles par exemple.

Ca pourrait lui donner des mauvaises habitudes pour plus tard, avec les vôtres.

quelques exemples de matériel à acheter pour votre chiot

Une fois le chiot à la maison

La première nuit du chiot va être critique. L’animal va être arraché à un espace familier pour arriver dans un environnement totalement nouveau, peuplé d’individus étrangers. Bonjour le stress!

Soyez indulgent, sa première nuit risque d’être pénible pour lui, mais pour vous aussi. Il risque de gémir énormément. C’est tout à fait normal. Et là vous devez être attentif à ne pas commettre l’erreur fatale de vous lever pour aller rassurer le chiot (encore moins pour le disputer). Il comprendrait qu’il lui suffit de gémir pour que vous vous occupiez de lui, donc… attention aux prochaines nuits.

Au lieu de ça, prenez votre mal en patience. Le calme devrait revenir progressivement.

Au besoin, installez un diffuseur de phéromones chez vous dans les premiers temps.

Allez chez le vétérinaire!

vétérinaire chiotDès que vous le pouvez, le plus rapidement possible il est nécessaire de faire une visite de contrôle chez votre vétérinaire.

Il s’assurera que le chiot se porte comme un charme, qu’il est à jour de son protocole vaccinal et il vous abreuvera de bons conseils sur l’alimentation, l’éducation, la santé.

L’alimentation du chiot

On ne donne pas de lait à un animal sevré! L’homme est le seul mammifère qui continue à ingurgiter du lait quand il a fini de têter sa maman. Et ce n’est pas forcément ce qu’il fait de mieux pour sa santé.

On choisira des croquettes premium (conseillées par votre vétérinaire) pour chiot. Ce sont des croquettes bien spécifiques, étudiées pour les besoins du chiot, très riches.  Il est nécessaire d’investir dans une bonne alimentation dès le plus jeune âge. C’est même un moment critique pour la santé future du chien. Donc pas de blague ou de croquettes de supermarché, boites ou autres recettes miracles du grand oncle pendant cette période (après non plus d’ailleurs…).

L’éducation du chiot

éducation chiotUn chiot comprend énormément de choses. Ce n’est pas parce qu’il vous regarde avec ses grands yeux qu’il faut tout lui passer, si vous ne voulez pas avoir plus tard une tornade sur pattes. Au contraire, il faut éduquer votre chien. Le manipuler, lui mettre les doigts dans la gueule, les oreilles, le mettre sur le dos… Soyez mesuré dans vos remontrances. Il faut nécessairement l’éduquer, mais il est en phase d’apprentissage de la vie dans votre foyer. Par ailleurs il a un comportement juvénile encore bien développé donc… beaucoup de bêtises en perspectives. Alors, du tact et de la mesure dans les punitions.

Les bases de l’éducation animale, vous les trouverez sur ce blog. Et si vous avez des questions précises n’hésitez pas à me les poser. J’y répondrai par des articles.

Pour ce qui est de la propreté, un mot d’ordre: il ne sort pas tant qu’il n’a pas reçu son rappel vaccinal à 3 mois. Donc, soyez patients, un article dédié à se sujet viendra rapidement sur ce blog.

2